Nous utilisons des cookies pour garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser celui-ci, nous considérons que vous en acceptez l'utilisation. plus d'informations
Je crée mon pot
03 novembre 2022

Tour du monde des ruches insolites

Comment “s’installe” une ruche ?

 
 
Avant de partir explorer ces ruchers pas comme les autres, quelques informations ludiques et utiles pour commencer : comment se forme une ruche ? Et quel est le rôle de l’apiculteur dans son installation ?
 
La ruche est l’endroit où vit la colonie, dont l’emplacement est soigneusement choisi par les abeilles éclaireuses : ruche construite par l’homme, mais aussi creux de troncs d’arbre, cavités naturelles, toits de maison… Se font alors le toit de ces petits insectes. Dans tous les cas, la colonie privilégie un endroit protégé du soleil, des intempéries et des prédateurs. La construction des rayons de cire peut alors commencer, pour stocker le pollen et le nectar et élever les larves.
 
Et l’apiculteur dans tout ça ? En plus de proposer un lieu d'accueil avec ses ruches, il ou elle peut également aider à “déménager” un essaim, tout en veillant au bien-être des abeilles et aux conditions de vie naturelles les plus favorables dont elles ont besoin.
 

Du Maroc aux toits de Paris… Tour du monde express des ruches insolites !

 
 
Si il y a quelques années les ruches installées sur les toits de Paris ont fait la une des journaux, les initiatives originales créatives ne manquent pas pour abriter nos amies rayées ! Petit tour d’horizon de quelques pays, idées et traditions autour de la ruche et des abeilles.
 
Au Maroc, à Inzerki, c’est en rangées monumentales et au sein d’une impressionnante construction en pisé que sont accueillies pas moins de 2160 ruches… Tel un château entièrement dédié aux abeilles et à la production de miel.
 
En surfant sur le site Airbnb, c’est en Italie du Sud, entre Grottole et Matera, qu’un apiculteur propose à la location un rucher habitable sous forme de tiny house. De quoi s’offrir un séjour au cœur de la vie de près d’un million d’abeilles, pour observer et mieux comprendre ce précieux insecte pollinisateur. Idéal aussi pour tester la bee-thérapie !
 
Enfin, vous connaissez sûrement les ruchers installés sur les toits de monuments, parcs et entreprises parisiens : l’un des plus connus restant celui de l’Opéra Garnier, installé en 1980. Ce qui représente près de 120 millions d’abeilles domestiquées sur les toits de la capitale ! 
Présent dans d’autres villes et capitales, ce concept permet même de récolter, selon les zones géographiques, du miel toutes fleurs 100% cœur de ville.
 

Protéger les abeilles au niveau mondial… Commence par des actions locales !

 
 
On vous rassure, aider à protéger les abeilles au niveau mondial… peut se faire au niveau local !
 
Entre la consommation de miel français ou même régional, récolté dans le respect des abeilles, la visite de ruches ou de mielleries près de chez vous, le parrainage d’une ruche ou pour les plus engagés d’entre vous des missions de bénévolat et l’organisation d’évènements de sensibilisation à la disparition des abeilles, les idées ne manquent pas pour contribuer, vous aussi, à la préservation de nos amies mellifères.
 
Et à l’approche de la festive période de fin d’année, pourquoi ne pas offrir des petits pots de miel personnalisés à vos proches, amis, collègues ou invités ? Une jolie attention éthique et gourmande, qui fera à coup sûr voyager les papilles de vos convives !
 
Miellement vôtre,
Toute l’équipe de Mon Petit Pot de Miel
 

0 commentaire

Aucun commentaire
Connectez-vous pour laisser un commentaire