Il était une fois le miel de lavande

par Administrateur le 04 déc. 2018 à 15h01
 
Avez-vous déjà dégusté le miel de lavande ? Délicatement parfumé et à la saveur fruité ce miel, emblématique de la Provence, est un des fleurons produit par les abeilles.  Mais pourquoi est-il de plus en plus difficile de récolter ce nectar ? On vous donne quelques pistes de réflexions mais qui ne vous étonnerons plus : les changements climatiques.
Vous allez penser « encore un article sur la planète en danger et les effets néfastes des comportements de l’homme sur la nature ». C’est pourtant vrai alors lisez ces quelques lignes

Il était une fois la lavande

Vous avez surement déjà vu des photos de champs de lavande aux couleurs violette à bleu, caractérisant la Provence et plus particulièrement les Alpes de Haute Provence, le Vaucluse, la Drôme, le Var mais aussi, le Gard et l’Ardèche. La lavande est un arbrisseau vivace et rustique au feuillage persistant qui apprécie les sols calcaires dans des endroits ensoleillés. Il existe plusieurs variétés de lavande : la lavande vraie, la lavande aspic et le lavandin. On trouve également de plus en plus souvent de la lavande maritime. 
 
 Crédit photo : Fotolia

Les changements climatiques sur la floraison de la lavande

Il n’y a pas si longtemps que cela la floraison de la lavande débutait en juillet et se terminait en août. Mais voilà, les printemps sont de plus en plus chauds et de plus en plus secs, la floraison a tendance à commencer en juin pour se terminer en juillet. En soi ce n’est pas grave, la floraison existe toujours. Sauf que l’absence d’eau et la hausse des températures réduisent la qualité de la fleur et la quantité de nectar. Et à l’inverse la forte augmentation de la fréquence et l’intensité des orages de grêles incitent les producteurs de lavande à faucher leurs champs prématurément s’ils ne veulent pas perdre leur récolte. 
 
Crédit photo: Nadine Pegado

Les changements climatiques et maladie

L’apport régulier de l’eau de pluie est indispensable sur les sols calcaires pauvres et filtrants (qui retient peu l’eau). La lavande a besoin de cet arrosage régulier notamment pour lutter contre les maladies. Depuis les années 2000, une bactérie (le phytoplasme du Stolbur) transmise par un insecte fait des ravages sur les cultures de lavande : elle s’introduit sur le plant de lavande, obstrue les vaisseaux où circule la sève provoquant un arrêt de croissance et un jaunissement des feuilles et des tiges puis la mort de la plante.
Aucun traitement n’est possible. La lutte contre cette maladie se réalise de façon indirecte en utilisant des variétés sélectionnées pour leur tolérance au dépérissement.
 
 

La lavande et le miel de lavande seront des produits rares

La production française de lavande a été quasiment divisée par trois depuis 2005. La production de miel de lavande par ruche est passé d’une moyenne de 30 à 40 kg dans les années 90 à une moyenne de 15 à 20 kg aujourd’hui.
 
Ne vous étonnez pas d’avoir des difficultés à trouver du miel de lavande récolté en France et non de la CEE. Et lorsque vous en trouverez, vous serez surpris par son prix !
 
A nous de faire des choix dans nos modes de consommations : nous souhaitons des produits de qualité, bon pour notre santé et limiter les coûts de transports, nous souhaitons nous faire plaisir et faire plaisir à notre entourage, notre famille, nos amis et tous ceux qui comptent. 
 
 
 
Découvrez, faites découvrir le miel de lavande à vos proches ! Avec un Petit Pot de Miel personnalisé de son étiquette : le cadeau d'invité idéal et savoureux pour vos événements familiaux ou professionnels. Alors, dites-le avec du miel de lavande !
 
Miellement vôtre.
Toute l'équipe de MPPM 
 
1 commentaire
Super votre blog sur le miel ! Savez-vous si on peut en mettre dans un blender chauffant sans l'abimer ?
Ajouter votre commentaire
Nom  
E-mail  
Commentaire  
 
Saisissez ce code