Nous utilisons des cookies pour garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser celui-ci, nous considérons que vous en acceptez l'utilisation. plus d'informations
Je crée mon pot
06 janvier 2022

Le saviez-vous ? Les abeilles hivernent elles aussi !

La vie de la ruche en hiver

 
 
Saviez-vous que si les mammifères hibernent, les abeilles, elles, hivernent ? Une petite lettre d’écart pour une grande différence de comportement !  
La plupart des insectes, dont les bourdons, entrent en hibernation au début de l'automne et jusqu’à mi-avril : ils se trouvent un abri, et ralentissent leur métabolisme, abaissent leur température corporelle et leur rythme cardiaque.
 
L’abeille, quant à elle, reste active au sein de la ruche, et se regroupe “en grappe” autour des réserves de miel : on dit qu’elle hiverne. L’essaim ne cesse alors de battre des ailes afin de maintenir une température suffisante, et les abeilles dîtes d’hiver, capables de vivre plus de 6 mois et à qui la reine donne naissance dès les premiers frimas, prennent le relais pour assurer la survie de l’essaim. Elles ne sortent de la ruche qu’en cas de nécessité, pour trouver de la nourriture ou butiner les rares plantes fleurissantes.
 

Que fait l’apiculteur en hiver ?

 
 
Du côté de l’apiculteur, que se passe-t-il en hiver ? Si sa “to-do list” est plus réduite qu’au printemps et lors des différentes récoltes de miel, il peut aider à protéger et faire vivre la ruche durant la saison froide.
 
Pour préserver au maximum les abeilles des températures en baisse, l’apiculteur vérifie et assure la bonne isolation de la ruche. Il évite également de l’ouvrir ou de la déplacer : au cœur de la “grappe” formée par le groupe, les abeilles maintiennent une température proche de 30° ! Protéger du froid mais aussi des petits intrus en quête de chaleur ou de nourriture est indispensable durant l’hiver, notamment en installant des grilles ou planches à l’entrée de la ruche, tout en veillant à ne pas obstruer le passage.
 
Et pour aider l’essaim à se nourrir durant cette période, les apiculteurs peuvent disposer du miel à proximité de la ruche.
 
Quant au nettoyage, petit fait insolite sur les abeilles… Qui sortent faire leurs besoins à l’extérieur de la ruche pour maintenir l’hygiène et éviter le développement de maladies !
 

La protection des abeilles, c’est toute l’année !

 
 
Si nos amies butineuses hivernent, il n’y a pas de saison pour protéger les abeilles ! Petit guide d’actions hivernales pour prendre soin de ces petits insectes.
 
A commencer par l’abeille solitaire : certaines abeilles vivent en dehors des colonies, et recherchent elles aussi un abri et de la nourriture pour l’hiver. Pour les aider, vous pouvez construire (ou acheter en jardinerie) un nid dans votre jardin : vous trouverez sur internet de nombreux tutoriels détaillés, et les matériaux employés sont le plus souvent récupérés ou recyclés… Et donc faciles à se procurer !
 
Côté nourriture, on parle souvent des plantes mellifères à faire pousser au moment du printemps… Mais les courageuses abeilles butineuses d’hiver apprécient aussi le lierre, qui fleurit un peu avant la saison froide et peut les aider à compléter leurs réserves d’hibernage.
 
Enfin, la meilleure manière de soutenir et protéger les abeilles... Reste de manger et offrir du miel ! Les recettes savoureuses ne manquent pas, vous en trouverez quelques-unes sur le blog de Mon petit Pot de Miel. Le parrainage des ruches fonctionne lui aussi toute l’année… Sans oublier vos petits pots de miel personnalisés à offrir et déguster lors de tous vos évènements festifs, même en petit comité !
 
Miellement vôtre,
Toute l’équipe de Mon Petit Pot de Miel
 

0 commentaire

Aucun commentaire
Connectez-vous pour laisser un commentaire